Assurer son chien pour les vacances

Avoir un chien comme animal de compagnie est une lourde responsabilité. Les longues vacances et les absences à l’improviste sont  à éviter si possible. Toutefois, si nous voulons l’emmener, et éviter les tracas médicaux, il va falloir l’assurer auprès d’une compagnie d’assurance.

Pourquoi est-il important d’assurer son animal de compagnie ?

Être un bon maître ou maîtresse d’un chien, c’est avant tout être responsable de son animal de compagnie. Autrement dit, répondre de tous les actes de ce dernier. Par ailleurs, la santé de votre chien est d’une importance capitale. Comme les êtres humains, il peut tomber malade. Cependant, les coûts d’un soin auprès d’un vétérinaire peuvent s’avérer élevés en fonction de la gravité de la situation. Il n’en est pas moins si de telles situations se présentent dans un pays étranger. En effet, avoir une mutuelle bien garnie permettra de bénéficier d’un remboursement convenable suite à un voyage et aux possibilités de problèmes y survenant.

Partir en voyage avec son chien : les démarches à suivre

Quelques jours avant le départ, il faudra s’assurer que tout soit prêt. Ainsi, le contrat d’assurance du propriétaire et de son chien est ce qu’il faut vérifier en premier lieu. Ensuite, il est aussi nécessaire de se renseigner sur les conditions d’admission et les règles établies par le pays de destination. À ceux-là s’accompagnent toutes les démarches concernant les obligations du propriétaire vis-à-vis de son compagnon. De ce fait, s’assurer que l’animal soit bien couvert par une mutuelle, même en étant à l’étranger. Vous pouvez d’ailleurs utiliser un comparateur de mutuelle pour chien en ligne pour obtenir les meilleurs tarif et ceci gratuitement et sans engagement.

Des règles strictes d’un pays à un autre : à savoir impérativement

Dans l’optique d’emmener votre animal domestique en vacances avec vous, il faut prendre connaissance de quelques règles. D’abord, trois éléments sont exigés si on souhaite se rendre dans un pays appartenant à l’Union Européenne. D’une part, il importe qu’il soit identifié. Pour ce faire, il va falloir porter une puce électronique ou un tatouage bien lisible. D’autre part, le vaccin contre la rage est indispensable. Enfin, le chien doit également être propriétaire d’un passeport européen. Seul un vétérinaire titulaire d’un mandat sanitaire peut en fournir.

Attention, tous les pays peuvent avoir leurs propres règles en ce qui concerne les animaux séjournant chez eux. Certains ont des exigences plus sévères que d’autres. En Irlande, Malte, Finlande et au Royaume-Uni, par exemple, ils ne reçoivent que les chiens âgés d’au moins trois mois. Aussi, il est recommandé que ces derniers soient traités contre les vers. Pour la Malte et le Royaume-Uni même, seul un moyen de transport autorisé peut en transporter.

Il faut noter que de telles mesures ont été adoptées afin d’éviter l’entrée de certaines maladies sur le territoire. Dans ce cas, avant de s’aventurer où que ce soit avec un animal de compagnie, il faut impérativement se renseigner auprès de l’ambassade du pays, plusieurs mois à l’avance. Celui-ci fournira les pièces à compléter pour l’obtention d’autorisation : les papiers nécessaires, les vaccins obligatoires ainsi que les certificats de santé. Sans ceux-là, les douaniers risquent d’être vraiment intransigeants, ce qui peut mener à la confiscation de l’animal.

Par contre, il existe même des pays où il vaut mieux ne pas se faire accompagner par un animal. Par exemple, en Polynésie française, en Australie, en Nouvelle-Zélande et au Japon. Si vous y emmenez votre chien, il sera mis en quarantaine, et ce, à vos frais. Pourtant, la mise en quarantaine peut durer des mois. Pour de simples séjours, il vaut mieux l’éviter. En Islande, c’est tout simplement interdit.

Si vous prenez l’avion pensez également à vérifier les dimensions de vos valises.